Archives du mot-clé apparence

Du dessin du corps féminin et des niveaux de profondeur…

Deux autres articles sur le thème de l’aventure intérieure du dessin…

Pourquoi le corps féminin est-il plus souvent utilisé comme sujet de dessin que le corps masculin?

La question est souvent posée et a même suscité des débats. Au-delà des choix culturels, personnels ou idéologiques, au-delà des explications psychologiques, quelques observations tirées de la pratique en atelier.

Lire l’article

 

En caressant le chat…

caresse-chat-5

Qu’est-ce qui fait la différence entre une imitation superficielle et une œuvre qui laisse transparaître des dimensions insoupçonnées de profondeur?

Avant de commencer un dessin, interrogez votre regard! Que voit-il? S’il ne voit qu’un objet extérieur, aussi séduisant soit-il, le dessin aura tendance à se limiter à une apparence extérieure.

Recherchez les « poupées russes ». Qu’y a- t-il en dedans ou en arrière de ce que vous voyez?

Lire la suite…

Lancement du nouvel espace-partage sur le dessin du corps au naturel

Bulletin du 23 juillet 2011

Tel qu’annoncé, nous ouvrons un nouvel espace, consacré comme les autres au dessin du corps, mais cette fois-ci sur un ton plus informel et estival. Sur le thème du corps au naturel et en nature, ce site vous convie à emmener vos crayons et pinceaux dans vos sorties et randonnées en nature cet été!

Le site présente des démonstrations de dessins et peintures s’inspirant de simples gestes du corps en interaction avec son environnement naturel, de scènes naturistes ainsi que de la vie de certains peuples aborigènes.

Ce nouvel espace-partage est accessible à l’adresse suivante :

http://dessintraitdunion.net/corps-au-naturel/

Comment rehausser rapidement une esquisse avec de l’aquarelle?

plonger-eau-aquarelle-5 Un premier article présente les étapes de la réalisation de l’esquisse aquarellée qui accompagnait le bulletin d’annonce de la saison estivale.

L’aquarelle, telle qu’abordée dans les cours et manuels peut sembler complexe tant ce médium s’est enrichi de toutes sortes de trucs et méthodes au cours des siècles. Heureusement, il y a toujours une façon de retourner à la base et d’appliquer la couleur à l’eau en toute simplicité!

Lire l’article

Commentaires et conseils
pour améliorer vos dessins du corps

Un spécial d’été : envoyez-nous vos dessins et peintures du corps au naturel, nous les publierons avec nos commentaires et encouragements. Dans certains cas, nous vous offrirons même des conseils pour améliorez votre façon de dessiner le corps! Important : pour obtenir des conseils, envoyez-nous également l’image modèle de laquelle vous vous êtes inspirée pour réaliser votre dessin ou aquarelle (Nous ne publierons pas les photos, seul votre dessin sera mis en ligne accompagné des commentaires.) L’adresse pour nous faire parvenir vos dessins et images de référence : envois@dessintraitdunion.net

Trop difficile?

tracer-corps-180 Vous considérez que vous ne savez pas dessiner? Ou que le dessin du corps est trop difficile et ardu? En ce cas nous vous conseillons un autre site qui a été lancé sous peu :

Tracer le corps au naturel.

C’est simple et facile : vous vous abonnez et vous recevez périodiquement des séries de dessins simplifiés du corps au naturel à tracer et à colorier.

Une façon d’apprivoiser le dessin du corps humain en toute légèreté!

Visiter le site

Nouvelle participation
au site sur le corps différent

Pour beaucoup, l’été est associé aux baignades et aux bains de soleil sur la plage. Certaines personnes resteront pourtant à l’écart ou éviteront de se dévêtir, parce que leur apparence corporelle sort de la norme et qu’elles craignent de se faire regarder avec curiosité, jugement ou mépris.

Même si la société s’efforce d’être globalement plus tolérante face à la différence corporelle, que celle-ci soit due à l’appartenance ethnique, à des proportions hors-norme ou à la présence d’un Anastasia10_72handicap visible, les réflexes de discrimination sur l’apparence et les mécanismes d’auto-jugement demeurent très persistants.

Certaines personnes tentent de briser l’image négative d’eux-mêmes en acceptant de poser nues pour des artistes. Dans beaucoup de cas, cela les a aidées à mieux s’accepter, même si le geste n’est pas toujours facile et que certains ont d’avantage l’élan de se cacher que de bouger librement. Une artiste témoigne de l’une de ces séances de pose et de son propre regard posé sur la différence.

Lire l’article

 

Participez au livre collectif
sur le nu et le regard posé sur le corps nu

nus-devant-le-corps-nu-3-20 Une dizaine d’artistes, photographes et modèles participent déjà à la préparation de la publication numérique « Nus devant le corps nu ». La date de tombée pour la remise des textes et dessins est le 15 août. Lire tous les détails sur le bulletin spécial!

Dessiner le corps âgé et rajeunir le regard

Bulletin du 3 juillet 2011

Rajeunir le regard

Le regard de l’humanité est vieux, immémoriablement vieux et empoussiéré. Malgré l’incessante volonté, en particulier des nouvelles générations, de jeter à la poubelle tout l’héritage de valeurs et idées préconçues de leurs parents, l’humanité ne cesse d’accumuler les conditionnements et réflexes de jugements, aussi subtils ou socialement acceptables puissent-ils être!

Comment rajeunir le regard? Comment le désencombrer de ce qui le conditionne?

Lire la réponse

 

Dessiner le corps marqué par le passage du temps

dessin-corps-age-200 Comment dessiner les reflets de l’âge sur le corps tout en rendant hommage à toute la plénitude de vie qui l’habite? Une démonstration de dessin réalisée avec un simple crayon à mine et de la poudre de graphite.

Pourquoi ne voit-on pas plus souvent d’œuvres représentant le corps marqué par l’âge? L’homme contemporain va célébrer la beauté d’un vieil arbre centenaire, mais il va cacher le corps vieillissant comme s’il s’agissait d’un motif de honte.

Lire la suite de l’article

Participation : Images sur l’anorexie

anorexie-1 Une nouvelle contribution sur le site Pour l’amour de la différence, cette fois-ci sur le thème de l’anorexie. Il nous est habituellement très difficile de voir des images d’extrême maigreur, peut-être parce que ces images évoquent les dimensions souffrantes du manque et de la mort. Par opposition, beaucoup de cultures ont associé la plénitude des rondeurs à la santé et à la beauté. Comment se fait-il que tant de jeunes femmes, dans nos pays bien nantis, se perçoivent systématiquement trop enveloppées, au point d’en arriver à décharner leur corps ?

Voir la contribution d’une participante