Archives du mot-clé regard

Du dessin du corps féminin et des niveaux de profondeur…

Deux autres articles sur le thème de l’aventure intérieure du dessin…

Pourquoi le corps féminin est-il plus souvent utilisé comme sujet de dessin que le corps masculin?

La question est souvent posée et a même suscité des débats. Au-delà des choix culturels, personnels ou idéologiques, au-delà des explications psychologiques, quelques observations tirées de la pratique en atelier.

Lire l’article

 

En caressant le chat…

caresse-chat-5

Qu’est-ce qui fait la différence entre une imitation superficielle et une œuvre qui laisse transparaître des dimensions insoupçonnées de profondeur?

Avant de commencer un dessin, interrogez votre regard! Que voit-il? S’il ne voit qu’un objet extérieur, aussi séduisant soit-il, le dessin aura tendance à se limiter à une apparence extérieure.

Recherchez les « poupées russes ». Qu’y a- t-il en dedans ou en arrière de ce que vous voyez?

Lire la suite…

À la recherche du « corps intérieur »

Nous continuons sur le sujet de l’aventure intérieure du dessin…

…en commençant par un petit texte, en guise de réponse à la question : Comment distinguer un parcours intérieur de dessin par rapport à une approche plus extérieure?

“Pourquoi dessinez-vous? Si votre premier objectif est d’atteindre une certaine visibilité publique, de vous démarquer de vos pairs sur la scène des arts visuels et de réussir une carrière professionnelle à titre d’artiste, il y a des fortes possibilités pour que votre attention soit mobilisée par le regard extérieur.”

Lire la suite

Et pour continuer dans le même sens, un nouvel exemple d’un parcours intérieur de dessin, appliqué au thème de la relation entre le corps et la matière minérale.

Les pierres ne s’ouvrent qu’à coups d’amour!

corps-pierre-1

 

Lire l’article

Rappelons que dans le cadre de l’aventure intérieure du dessin, il s’agit moins de réaliser une œuvre exceptionnelle, susceptible d’attirer une reconnaissance extérieure, que de rentrer en relation avec ce que l’on pourrait appeler le « corps intérieur ».

Nouveaux articles sur le regard et le corps

Bulletin de la rentrée – 28 août 2011

La parole du corps

 

couple-branche-4 Le corps parle, le corps est porte-parole, il est porteur de message et de sens, autant par ses formes, ses couleurs, son état, son jeu d’ombres et de lumière, son attitude et ses poses que par ses gestes.

Quelques mots sur l’expression du corps à partir d’un dessin représentant un couple naturiste.

Lire l’article sur l’espace Dessiner au jour le jour.

Livre numérique « Nus devant le corps nu », date de tombée reportée

nus-devant-le-corps-nu-3-20 À quoi pense l’artiste ou le photographe quand il dessine ou photographie le corps nu? Quel regard pose-t-il sur la nudité du modèle? Et le modèle, comment perçoit-il le regard porté vers son corps? C’est à cette question que tente de répondre le projet de livre numérique « Nus devant le corps nu » Les artistes et modèles sont invités à dévoiler ce qui habituellement reste caché dans la séance de pose nue : leur propre regard. Lire l’invitation à participer en racontant une séance de pose avec modèle nu au moyen de croquis et de textes.

La date de livraison du contenu, antérieurement fixée pour le 15 août est reportée au 21 septembre, compte tenu des vacances d‘été et des demandes que nous avons reçues en ce sens.

Pour les personnes qui voudraient voir un exemple de témoignage illustré, nous en publions un premier extrait sur le site consacré au regard et au corps, dans l’article « Portrait nu dévoilé »

modele-nu-2

Je passe la majeure partie de mon temps à la « pêche à la présence ». En fait, je ne prête pas plus d’attention aux détails du corps du modèle qu’un pêcheur ne porte d’attention à la forme ou à la couleur des vagues et de l’eau dans laquelle il a tendu sa ligne.

Je sais seulement que c’est du corps que va surgir la présence, comme le pêcheur sais que c’est de l’eau que va sortir le poisson, même s’il ne le voit pas.

Lire la suite…

 

3 nouveaux articles sur Oser poser nu-e

 

LogoOserPoserNue-250

La première fois que j’ai posé nueLes femmes font face à d’importantes attentes concernant leur apparence physique, ce qui fait qu’elles ont tendance à se juger et à se critiquer beaucoup plus fréquemment que les hommes. Une fois la barrière des appréhensions franchie, un tout nouvel espace d’exploration et de découverte se révèle…

Tout montrer, mais le montrer avec soinAu lieu de fuir les regards interrogateurs posés sur son corps et l’handicap qu’il porte, Rolland St-Gelais a décidé d’offrir sa différence et son image de façon créative. Pratiquant l’art difficile de l’autoportrait photographique sans complaisance ni apitoiement, il accepte de poser un regard à la fois franc et accueillant sur son corps, regard que bien peu de personnes, même parmi les plus « avantagés » acceptent de s’accorder.

Et le deuxième épisode du feuilleton d’Annick et Jean-François, Poser nue: du rêve à réalité

Appel de participation au livre collectif “Nus devant le corps nu”

Racontez une séance de dessin ou de photos d’après modèle nu en dévoilant ce qui habituellement reste caché : votre propre regard face au corps nu!

Bulletin spécial

Le premier objectif de Dessiner le corps avec tendresse est d’offrir un nouveau regard au corps, moins jugeant et plus tendre, au moyen de la pratique du dessin.

L’équipe lance une toute nouvelle initiative pour appuyer cette démarche : un recueil collectif d’images et de témoignages intitulé « Nus devant le corps nu ».

nus-devant-le-corps-nu-3-50

L’originalité de cette activité de participation tient au fait qu’au-delà de la représentation du corps nu, le regard même de la personne qui tient le crayon ou l’appareil photo est mis à nu

Artistes, photographes, modèles et simples participants sont cordialement invités à participer à la démarche!

C’est très simple : réalisez une dizaine de croquis ou de dessins d’après la même séance de pose et commentez chacune des images en témoignant de ce que vous avez vécu intérieurement face au sujet, du regard que vous avez posé sur le corps, et éventuellement de ce qui a été partagé avec le modèle.

Les dessins peuvent être de simples croquis ou esquisses, ou même des traçages des photos, ou encore des œuvres plus achevées. Nulle nécessité de performer sur le plan artistique, ce qui importe, c’est la sincérité du témoignage. Au minimum, quelques lignes de crayon accompagnées de quelques lignes de texte suffisent.

Il est aussi possible de décrire une session d’autoportrait nu, et les modèles sont chaleureusement invités à participer en témoignant de leur perception du regard partagé lors d’une séance de pose.

Les témoignages seront diffusés sur le web et sous forme d’un e-Book portant le titre Nus devant le corps nu. Les artistes, photographes, modèles et autres participants pourront indiquer leurs coordonnées et partager eux-mêmes l’e-Book sur leur site et dans leurs réseaux. Il est entendu que les artistes conservent leurs droits sur le matériel envoyé.

Pour s’inscrire ou envoyer des textes et dessins, écrire à envois@dessintraitdunion.net

Date de tombé pour la première publication : 15 août 2011

Abonnez-vous au bulletin pour être tenu au courant de tous les détails.

Dessiner le corps âgé et rajeunir le regard

Bulletin du 3 juillet 2011

Rajeunir le regard

Le regard de l’humanité est vieux, immémoriablement vieux et empoussiéré. Malgré l’incessante volonté, en particulier des nouvelles générations, de jeter à la poubelle tout l’héritage de valeurs et idées préconçues de leurs parents, l’humanité ne cesse d’accumuler les conditionnements et réflexes de jugements, aussi subtils ou socialement acceptables puissent-ils être!

Comment rajeunir le regard? Comment le désencombrer de ce qui le conditionne?

Lire la réponse

 

Dessiner le corps marqué par le passage du temps

dessin-corps-age-200 Comment dessiner les reflets de l’âge sur le corps tout en rendant hommage à toute la plénitude de vie qui l’habite? Une démonstration de dessin réalisée avec un simple crayon à mine et de la poudre de graphite.

Pourquoi ne voit-on pas plus souvent d’œuvres représentant le corps marqué par l’âge? L’homme contemporain va célébrer la beauté d’un vieil arbre centenaire, mais il va cacher le corps vieillissant comme s’il s’agissait d’un motif de honte.

Lire la suite de l’article

Participation : Images sur l’anorexie

anorexie-1 Une nouvelle contribution sur le site Pour l’amour de la différence, cette fois-ci sur le thème de l’anorexie. Il nous est habituellement très difficile de voir des images d’extrême maigreur, peut-être parce que ces images évoquent les dimensions souffrantes du manque et de la mort. Par opposition, beaucoup de cultures ont associé la plénitude des rondeurs à la santé et à la beauté. Comment se fait-il que tant de jeunes femmes, dans nos pays bien nantis, se perçoivent systématiquement trop enveloppées, au point d’en arriver à décharner leur corps ?

Voir la contribution d’une participante

Tendresse, intimité et rondeurs

Bulletin du 5 mai 2011

Démonstration de dessin :
Une autre caresse de tendresse

etreinte-tendresse Un nouveau dessin de geste de tendresse entre un homme et une femme, toujours pour répondre à l’engagement de Dessiner le corps face à la demande de visiteurs du site (celle de voir plus de tendresse sur Internet)

Réalisation du dessin pas à pas et petite histoire de la séance de pose à l’origine de la création de cette image.

Et pour poursuivre, toujours sur le sujet de la représentation de la tendresse et l’intimité, un nouveau texte :

Le dessin de l’intimité

Cela fait longtemps que nous voulions aborder le sujet, c’est fait, voici un premier article qui survole le délicat sujet du dessin de l’intimité.

Plus le sujet dessiné se rapproche de l’intimité humaine, plus la réalisation du dessin devient délicate. Autant l’être humain a un besoin vital d’intimité, autant il y aspire de toutes sortes de façons, autant l’image même de l’intimité peut susciter en lui toutes sortes d’émotions contradictoires. Le dessinateur qui désire explorer cette thématique doit savoir qu’il rentre sur un terrain sensible, et potentiellement explosif, dès qu’il entend diffuser son dessin à un public élargi.

Lire l’article

Apprivoiser ses rondeurs

Dans l’espace-partage Pour l’amour de la différence, une participante vient de nous envoyer plusieurs dessins en hommage au « corps généreux » :

corps-genereux-face Je cherche à apprivoiser mes propres rondeurs. Avec ces dessins, je me suis lancée sans réfléchir et j’ai pris plaisir à souligner le ventre abondant et les chairs généreuses. J’ai ressenti un véritable plaisir à dessiner cette « sœur » et j’ai senti aussi une grande tendresse pour cette femme qui s’est offerte comme modèle et pour ce corps sensible et innocent.

Trois articles à voir : Corps généreux, Nu généreux de dos, et Dessin d’un modèle avec rondeurs

Visiter le site au : http://dessintraitdunion.net/different-e